LAHOCHI.
L’ENERGIE DU COEUR ENTRE NOS MAINS
Techniques énergétique par impositions de Mains

Le chi (Chinois), le Ki (japonais) ou le prana est l’énergie vitale présente dans chaque être.

Le Lahochi est une belle, douce et haute énergie spirituelle qui permet d’accéder à un état de bien-être immédiat, d’augmenter son taux vibratoire et par la même, sa conscience. Et c’est par l’ouverture et l’expansion de notre conscience que le Lahochi nous permet d’avancer sur vous -même.
Une séance énergétique est en premier lieu un moment pour soi, un cadeau que l’on s’accorde pour apaiser les tensions et évacuer le stress qui est la cause de mal être et de nombreux troubles fonctionnels.
Une séance Lahochi permet un rééquilibrage global du corps en faisant circuler l’énergie dans le corps à travers des vortex appelés «  chakras «

Une  initiation au Lahochi vous permet de pratiquer une technique énergétique  sur votre entourage, vos clients, sur vous-même et sur tout ce qui est vivant (animaux, minéraux, végétaux).
Les mémoires inconscientes dues à une naissance difficile, une opération chirurgicale, à des accidents, des blessures anciennes et tous les types de traumatismes, incluant les intoxications environnementales et les programmations trans-générationnelles qui engendrent du stress physique et émotionnel , peuvent être soulagées par des séances de Lahochi.

L’initiation Lahochi

Cette initiation est complète et ne nécessite pas d’autres niveaux, à l’issue de la journée, vous recevez un manuel complet ainsi qu’un certificat attestant de votre présence à la journée de transmission du Lahochi.

– L’initiation permettant ensuite de canaliser l’énergie LaHoChi,
– L’enseignement théorique,
– Les méthodes pratiques du traitement sur autrui, à distance et de l’auto-traitement,
– L’enseignement pratique pour initier à son tour.

Investissement : 150€
En collectif, après la partie théorique, vous recevrez votre initiation. Des groupes de 2 seront formés afin que chaque participant puisse donner et recevoir une séance.

INITIATION LAHOCHI